Comment créer une coopérative d’énergie renouvelable citoyenne ?

A l’heure où la transition énergétique est devenue un enjeu de société fondamental, le concept de coopérative d’énergie renouvelable citoyenne a le vent en poupe. Il s’agit d’initiatives locales visant à produire de l’électricité renouvelable dans une logique participative et solidaire. C’est à vous, citoyens et citoyennes, de décider de l’avenir de votre territoire en prenant part à ces projets. Mais comment créer une coopérative d’énergie renouvelable citoyenne ? En Occitanie et partout en France, la réponse se trouve dans l’implication des acteurs du territoire, l’optimisation des ressources locales et la coopération.

L’implication des acteurs du territoire

Pour monter une coopérative d’énergie renouvelable, la première étape consiste à rassembler les acteurs du territoire. Il est nécessaire d’inclure différentes parties prenantes : citoyens, collectivités, associations, entreprises, etc. C’est grâce à cette diversité d’acteurs que le projet pourra prendre forme et répondre aux besoins locaux.

Cela peut vous intéresser : Comment mettre en place un système de parrainage entre citoyens pour l’accueil des familles de réfugiés ?

Chaque acteur apporte une compétence, une expertise, une vision qui enrichit le projet. Les citoyens peuvent apporter leur connaissance du territoire, les collectivités peuvent faciliter le financement et les démarches administratives, les associations peuvent sensibiliser la population et mobiliser les citoyens, les entreprises peuvent apporter leurs compétences techniques et leur capacité d’investissement. Il s’agit donc d’un travail de concertation, de partage et de coopération.

Optimisation des ressources locales

Dans le cadre d’une coopérative d’énergie renouvelable, l’optimisation des ressources locales est une étape cruciale. Il s’agit de faire un état des lieux des potentialités du territoire en matière d’énergie renouvelable : ressource solaire, éolienne, biomasse, hydrolienne, géothermie, etc.

Cela peut vous intéresser : Quels ateliers de cuisine peuvent renforcer les liens intergénérationnels dans une communauté ?

Cela passe par une analyse des données météorologiques, géographiques, topographiques et socio-économiques du territoire. C’est aussi l’occasion d’inventorier les sites potentiels pour l’installation des équipements de production d’énergie renouvelable : bâtiments publics, terrains, toits de particuliers, etc.

Cette étape nécessite des compétences techniques et scientifiques, mais doit aussi s’appuyer sur la connaissance du territoire des habitants et des collectivités. C’est un travail de longue haleine, qui doit être réalisé avec rigueur et précision pour garantir la réussite du projet.

Coopération et partage

La coopération et le partage sont les piliers d’une coopérative d’énergie renouvelable. C’est le principe même d’une coopérative : un groupe de personnes qui décident de mettre en commun des moyens pour atteindre un objectif commun. Dans le cas d’une coopérative d’énergie renouvelable, l’objectif est de produire de l’électricité renouvelable pour le territoire, en partageant les bénéfices et les décisions.

Il s’agit de créer une gouvernance démocratique, où chaque membre a une voix, quel que soit le montant de son investissement. C’est aussi de favoriser la transparence dans la gestion et la communication. Les membres doivent être informés régulièrement de l’avancement du projet, des décisions prises, des résultats obtenus.

Le financement du projet

Le financement est une étape déterminante dans la réalisation d’une coopérative d’énergie renouvelable. Il existe différentes sources de financement : les apports des membres, les subventions des collectivités, les aides de l’Etat, le financement participatif, les emprunts bancaires, etc.

Il est important de réaliser un plan de financement solide qui prend en compte l’ensemble des coûts du projet : études, acquisition des équipements, installation, maintenance, etc. Il faut aussi anticiper les recettes, notamment la vente de l’électricité produite.

Les exemples à suivre

En France, l’exemple le plus connu de coopérative d’énergie renouvelable est sans aucun doute Enercoop. Née en 2005, cette coopérative citoyenne est aujourd’hui l’un des principaux fournisseurs d’électricité verte en France.

En Occitanie, de nombreux projets voient le jour : la coopérative CéléWatt dans le Lot, la SCIC Taranis dans l’Ariège, la SAS Citoy’enR en Haute-Garonne, etc. Ces projets sont autant d’exemples à suivre pour ceux qui souhaiteraient se lancer dans l’aventure des coopératives d’énergie renouvelable.

Créer une coopérative d’énergie renouvelable citoyenne est un projet ambitieux, mais réaliste et nécessaire pour la transition énergétique de nos territoires. Alors, n’hésitez plus, engagez-vous dans cette aventure collective, pour un avenir énergétique plus durable et solidaire.

Les étapes légales de la création d’une coopérative d’énergie renouvelable citoyenne

Lorsqu’il s’agit de créer une coopérative d’énergie renouvelable citoyenne, il est également crucial de comprendre et de suivre les différentes étapes légales. C’est à travers cette compréhension que vous pouvez assurer la légalité et la durabilité de votre coopérative énergétique.

La première étape consiste à définir la forme juridique de votre coopérative. En France, la forme la plus courante pour ce type de structure est la Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC). Cette forme juridique permet d’associer dans un même projet des acteurs d’horizons différents comme des citoyens, des collectivités ou des entreprises. Elle garantit également une gouvernance démocratique, où chaque membre a une voix, quelle que soit sa contribution financière.

Une fois la forme juridique définie, il vous faudra rédiger les statuts de la coopérative, document essentiel qui définit son fonctionnement, ses objectifs et ses principes. Les statuts doivent notamment préciser le mode de gouvernance, les conditions d’adhésion et de retrait des membres, la répartition des bénéfices, etc.

Ensuite, vous devrez réaliser les formalités de création de votre SCIC, notamment son immatriculation au registre du commerce et des sociétés (RCS). Cette étape nécessite la constitution d’un dossier comprenant plusieurs pièces justificatives : les statuts de la coopérative, la liste des membres fondateurs, le montant du capital social, etc.

Enfin, pour pouvoir produire et vendre de l’électricité, votre coopérative doit obtenir une autorisation de la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Cette autorisation est accordée après une procédure d’appel d’offres, où la CRE évalue la qualité du projet, sa pertinence économique et environnementale, et sa conformité avec les objectifs de la transition énergétique.

L’accompagnement des acteurs nationaux et régionaux

Dans la création de votre coopérative d’énergie renouvelable citoyenne, l’accompagnement des acteurs nationaux et régionaux est un atout précieux. Ces acteurs peuvent vous aider à monter votre projet, à trouver des financements, à comprendre les réglementations, etc.

Parmi ces acteurs, Energie Partagée est une association nationale qui accompagne les projets d’énergies renouvelables portés par des citoyens et des collectivités. Depuis sa création en 2010, Energie Partagée a accompagné plus de 150 projets d’énergie citoyenne à travers toute la France.

En régions, de nombreuses structures locales peuvent vous soutenir. En Occitanie par exemple, Citoy’enR est une entreprise d’économie sociale et solidaire qui accompagne les projets d’énergies renouvelables citoyens dans la région. Elle propose notamment des formations, des conseils techniques et juridiques, et un appui pour la mobilisation citoyenne.

Par ailleurs, il existe des réseaux régionaux et nationaux d’énergies citoyennes, comme le Réseau pour la Transition Energétique Citoyenne (RTEC) en Occitanie, qui permettent d’échanger avec d’autres porteurs de projets, de partager des expériences et des bonnes pratiques, et de mutualiser des ressources.

Conclusion

En somme, créer une coopérative d’énergie renouvelable citoyenne est un projet qui requiert de la mobilisation, de la coopération, de la planification et de la persévérance. C’est un projet qui va au-delà de la simple production d’énergie. C’est un moyen pour les citoyens de reprendre le contrôle de leur énergie, de participer activement à la transition énergétique, et de contribuer à la construction d’un avenir plus durable et plus solidaire.

C’est une aventure collective, riche en défis et en opportunités, qui permet de redonner du pouvoir aux acteurs locaux, de renforcer la cohésion sociale et de stimuler l’économie locale. C’est une voie vers un futur où l’énergie est à la fois renouvelable et partagée, où les citoyens sont au cœur de la transition énergétique.

Alors, si vous aussi, vous rêvez d’un tel futur, n’hésitez plus : lancez-vous dans la création de votre coopérative d’énergie renouvelable citoyenne.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés